Un retard "normal" pour l'administration centrale mais "inacceptable pour le SI.EN

Nous sommes encore intervenus vendredi 10 janvier auprès du directeur de la DE pour lui signaler le caractère hautement démobilisateur du retard dans la revalorisation de l'indemnité de circonscription pour les inspecteurs du 1er degré, mesure pourtant actée dans le cadre de accord passé entre le SI.EN et le ministre fin septembre 2008.

Notre interlocuteur nous a tout d'abord assuré que ce retard ne remettait nullement en cause la date d'effet de cette revalorisation qui restait fixée au 1er septembre 2008. Il nous a ensuite précisé qu'il ne s'agissait pas à proprement parler d'un retard, puisque la procédure qui déboucherait sur la mise en paiement de cette revalorisation avait été mise en oeuvre dès la signature de l'accord et que le délai en cours était le délai "normal". Rappelons pour mémoire que nos collègues chefs d'établissement ont attendu quasiment un an entre l'annonce de la prime exceptionnelle de Noël 2007 et son versement !

Devant notre insistance il s'est cependant engagé à faire tout son possible pour que le processus aille le plus vite possible...

En l'état actuel de la situation il est clair que la mise en paiement n'interviendra au mieux que sur la paie de février. Le SI.EN continue à se mobiliser pour défendre les intérêts des inspecteurs, même si ceci doit passer par un "harcèlement" des services !

12-01-2009 / Patrick ROUMAGNAC