COMMUNIQUE DE PRESSE DE L’UNSA
 

Retraites Le Bureau National de l’UNSA veut élargir la mobilisation
 

20/09/2010 : Le Bureau National de l’UNSA réuni ce lundi 20 septembre 2010 appelle à faire du 23 septembre une grande journée de mobilisation pour s’opposer au projet de réforme des retraites du Gouvernement.

Pour le Bureau National, rien n’est joué et cela d’autant plus que le Sénat ne commencera à examiner le projet de réforme qu’à partir du 5 octobre.

Pour le Bureau national, les infléchissements apportés par l’Assemblée Nationale au projet de loi ne changent rien à ce qui fait le cœur de la réforme : les mesures d’âge.
Ces mesures et notamment le recul de 65 à 67 ans de la retraite à taux plein pénaliseront les plus faibles : les salariés précaires, les femmes. Ce qui rend ce projet de réforme d’autant plus injuste.

Le Bureau National confirme donc la volonté de l’UNSA, de ses fédérations de ses syndicats et de ses Unions territoriales de poursuivre et d’amplifier la mobilisation.
Celle-ci doit s’appuyer sur l’opinion publique qui, jusqu’à présent - et les sondages le montrent - a approuvé notre action.

Le Bureau National ne considère donc pas que l’appel à des grèves reconductibles soit un moyen d’action pertinent au niveau interprofessionnel.

Pour le Bureau National, après les journées d’action du 7 et 23 septembre, il est désormais nécessaire d’élargir la mobilisation à toutes celles et tous ceux qui ne peuvent se mobiliser en semaine. Sont visés prioritairement les salariés des petites et moyennes entreprises.

C’est la raison essentielle qui poussera l’UNSA, lors de l’intersyndicale qui se réunira le 24 septembre, à proposer une grande journée de mobilisation un samedi ou un dimanche.

Pour le Bureau national, c’est en élargissant la mobilisation que nous pourrons faire reculer le Gouvernement