Enquête PPRE... ou autre avatar !

 

Plusieurs académies nous signalent une enquête relative à la mise en oeuvre des PPRE et à l'impact de ces derniers en matière de lutte contre le redoublement et de validation du socle commun.

Nous ne doutons pas de l'intérêt de telles enquêtes qui devraient sans doute conduire le ministère à nous donner plus de moyens d'agir si les outils utilisés s'avèrent efficaces ;-) cependant nous avons d'ores et déjà précisé que nos charges de travail ne nous permettent en aucune manière de répondre dans l'urgence à de telles demandes.

Un précédent ministre avait déclaré qu'il fallait mettre une fin au "harcèlement textuel" ; nous souscrivons sans réserve à cette exigence et engageons ses successeurs à faire preuve de la même sagesse.

Nous engageons nos collègues à refuser de participer à des enquêtes qui perturbent plus le système qu'elles ne lui sont utiles ou qui induisent des charges de travail incompatibles avec l'exercice serein de nos missions déjà fort complexes.

Le SI.EN engage tous les inspecteurs à appliquer cette consigne et à faire remonter au national toutes les éventuelles pressions subies afin que nous soyons en mesure de les dénoncer.