GARANTIR LES MISSIONS DES EVS

L'aménagement du temps scolaire, la diversification des activités pédagogiques, la scolarisation des enfants en situation de handicap
nécessitent un véritable encadrement éducatif au sein des écoles pour compléter l'action des enseignants.
 
Entre 1997 et 2003, la présence des « aides-éducateurs » avait permis d'apporter une amélioration pédagogique qui s'est révélée déterminante pour l'encadrement éducatif, voire indispensable dans les écoles rurales ou les zones défavorisées. Preuve a alors été faite que de nouveaux métiers pouvaient trouver leur place dans les écoles à côté des enseignants. C'est aussi le cas de l'aide administrative, actée dans le protocole de mai 2006, pour les directeurs d'école.

Jusqu'en juin 2007 des personnels ayant des contrats très divers sont affectés sur ces missions : assistants d'éducation, assistants de vie scolaire, emplois vie scolaire. Ils font, par leur présence et malgré la précarité de leurs contrats, la preuve de leur utilité. Cela renforce d'autant plus l'inquiétude qui règne aujourd'hui dans les écoles que  rien n'a été organisé pour assurer la continuité des missions exercées par au moins 50 000 EVS dont les contrats se terminent le mois prochain.

Le SE-UNSA et le SI.EN-UNSA Education en appellent au nouveau Ministre de l'Education Nationale, M.  DARCOS, pour lever au plus vite les inquiétudes des personnels et des usagers de l'Ecole.
 
Paris le 23 mai 2007
 
Luc Bérille                            Patrick Roumagnac

Secrétaire général                     Secrétaire général    
SE-UNSA                                SI.EN-UNSA Education 
 
 
Contacts presse :

SE-UNSA : Brigitte BIARDOUX, brigitte.biardoux@se-unsa.org 01.44.39.23.93

SI.EN-UNSA Education : Patrick ROUMAGNAC, sien@unsa-education.org
01.43.22.68.19