MOUVEMENTS D'EDUCATION POPULAIRE

 

 

Paris, le 30 novembre  2005  

                                                                                                                                                          à

 Monsieur Gilles de ROBIEN
Ministre de l’Education nationale,
de l’Enseignement supérieur
et de la Recherche
110 rue de Grenelle
75357 PARIS SP 07

   

Monsieur le Ministre,  

Les Inspecteurs de l’Education Nationale apprécient, au quotidien, la qualité du travail accompli par les divers mouvements d’éducation populaire qui, aux côtés de l’Ecole, sont des acteurs majeurs de la réussite éducative.

Plusieurs ministres du Gouvernement, et vous-même en particulier, ont insisté légitimement et de manière réitérée sur le nécessaire engagement de tous pour aider tous les jeunes à trouver leur place au sein de notre société.

L’étroite articulation entre l’Ecole et l’Education populaire est un élément essentiel pour la lutte contre toutes les formes d’exclusion. Les agents de l’Education nationale mis à leur disposition sont  un facteur irremplaçable pour faciliter cette liaison.

Au nom du SI.EN-UNSA Education je vous demande, Monsieur le Ministre, de maintenir un dispositif reconnu qui contribue indéniablement à renforcer l’idée de réussite éducative pour tous ; je vous demande donc d’intervenir avec force pour que perdure la solidarité entre l’Ecole et les mouvements d’éducation populaire ; je vous demande de rendre l’espoir à ceux qui se battent aujourd’hui pour refuser de tomber dans le découragement ; je vous demande de promouvoir la réussite de tous en bannissant l’exclusion… enfin, je vous demande de mettre en cohérence les objectifs que vous affichez pour la jeunesse de notre pays et les décisions qui les serviraient utilement.  

Croyez, Monsieur le Ministre, à l’assurance de mon attachement indéfectible à un service public d’Education plus juste et plus efficace.

 

P. ROUMAGNAC
Secrétaire général du
SI.EN-UNSA Education