Groupe de travail permanent Direction de l'Encadrement

15 décembre 2004 : première réunion du groupe de travail permanent

 

Pour l'administration, Paul Desneuf, Directeur de l'Encadrement était accompagné de Patrick Dion et de Valérie Liger-Bélair.

La représentation syndicale était constituée de manière conforme aux dernières élections professionnelles avec quatre membres du SI.EN (Patrick Roumagnac, Marie-Paule Collet, Daniel Gauchon et Michel Volckcrick) et un membre du SNPIEN.

Cette première réunion avait pour objet de déterminer les thèmes de travail, de définir une méthode et de fixer un calendrier.

P. Roumagnac  a dit sa satisfaction de la mise en place de ce groupe de travail qui répond à une demande du SI.EN. Il a souhaité qu'un groupe identique soit constitué pour les IA-IPR afin que les deux corps d’inspection bénéficient d’un même traitement dans le cadre d’une réflexion qui ne peut bien évidemment ignorer leur situation réciproque.

Il a ensuite clairement énoncé les attentes du SI.EN tant sur le plan de la méthode (ce groupe de travail doit rechercher l'efficacité, éviter le formalisme, travailler vite pour respecter les contraintes liées à la préparation du budget 2006) qu’en ce qui concerne les thèmes qui seront abordés : le recrutement et le déroulement de carrière, les missions et les conditions de travail. Il a réaffirmé que les évolutions devaient se situer dans un rapprochement de la situation des deux corps d’inspection.

Le directeur de l'encadrement a exclu par principe toute discussion qui porterait sur la création d’un corps unique d’inspection. Il accepte de reconnaître l’égale dignité des deux corps mais considère que seuls des rapprochements peuvent être envisagés dans la logique de ce qui vient d’être fait pour les indemnités de charges administratives des IEN ET-EG et des IEN IO.

Il a indiqué que la réflexion devrait s’inscrire dans une réorganisation académique qui distinguerait trois collèges d’inspecteurs (les IA-IPR, les IEN du 2nd degré et les IEN du 1er degré) avec un doyen ou un coordonnateur pour chaque collège, nommé par le recteur après concertation, et un directeur pédagogique (qui ne sera pas un IGEN) qui coordonnera l'ensemble et organisera des groupes thématiques tels que la continuité école-collège, l'enseignement des langues, etc.

Il a souhaité que les thèmes suivants soient étudiés : le recrutement et les modalités du concours, le déroulement de carrière, le pilotage pédagogique inscrit dans un Plan de Travail académique, l’évolution de l’indemnité forfaitaire de tournée des IEN du premier degré, l'évaluation des inspecteurs.

Le calendrier est fixé :

 La prochaine réunion aura lieu le 7 février 2005 et concernera le recrutement et les modalités du concours.  Celle du 17 février 2005 portera sur les carrières.

Les représentants du SI.EN participeront à ce cycle de discussion avec une volonté constructive et pragmatique, mais dans le respect des mandats dont ils sont porteurs.

 

La délégation du SI.EN (moins le photographe) dans les locaux du ministère