Lecture et langages

Le SI.EN à Nantes les 4 et 5 mai 1999

Invités par Madame la ministre, des représentants du SI.EN ont assisté aux " Etats généraux de la lecture et des langages " à Nantes les 4 et 5 mai. Ils ont pu apprécier la qualité des présentations émanant du terrain et ont relevé – une fois encore – le rôle fondamental joué  par les IEN pour le développement des projets pédagogiques permettant de motiver les élèves pour accéder à la maîtrise du lire-écrire-parler. Ils ont été plus réservés sur la qualité  des ateliers et des tables rondes qui ne leur ont pas toujours paru être à la hauteur des enjeux. Cette impression a du reste été confirmée lors de la séance de clôture au cours de laquelle une bonne partie de la salle s’est déclarée " rester sur sa faim ".

Madame Ségolène ROYAL a conclu ces journées en énonçant des mesures qu’elle souhaite voir se concrétiser très prochainement sur le terrain. Il semble que certaines de ces mesures soient déjà assez avancées, tandis que d’autres devront faire l’objet d’une réflexion approfondie et de " rendez-vous " auxquels le SI.EN ne manquera pas de participer.

L’énoncé des mesures montre que les IEN seront sollicités pour leur mise en œuvre et/ou leur suivi. Leur rôle est trop souvent évoqué de manière implicite ; c’est la raison pour laquelle nous avons d’ores et déjà pris contact avec le Cabinet de la ministre pour être reçus afin de faire préciser l’engagement attendu et de réaffirmer notre souhait de participer activement à un processus visant à améliorer l’efficacité du service public d’éducation.

L’affirmation selon laquelle la lecture est une compétence qui se construit tout au long de la scolarité, de la maternelle au collège à tout le moins, trouve un écho évident dans nos propositions d’inspection collégiale au sein d’une unité territoriale. Tel pourrait, en effet, être le sens à venir de nos missions : assurer, promouvoir, développer la qualité de l’offre éducative à l’échelle d’un territoire défini sur la base d’un projet. Ainsi, la mise en œuvre des mesures prévues par la ministre rencontrera inévitablement nos revendications… Souhaitons donc que cette rencontre soit positive !

Patrick ROUMAGNAC