wpe5.jpg (3378 octets)

Patrick ROUMAGNAC - Secrétaire Général du SI.EN-UNSA Education

18 août 2010

La confiance ne s'impose pas, elle se construit...

 

Une nouvelle année scolaire commence et seuls le ministre et ses thuriféraires ont l’audace de prétendre qu’elle sera bonne pour le système éducatif.
Il est malheureusement clair que l’École est devenue un espace de moins en moins protégé au fil du temps. Les dispositifs d’aide aux élèves les plus fragiles sont érodés ou menacés, les personnels sont malmenés et négligés, l’efficacité s’évalue en chiffres plus qu’en actes, tout ce qui concerne l’avenir de notre jeunesse n’est plus qu’un vaste gisement d’économies potentielles qui s’apprécient aux yeux de Bercy au nombre d’emplois retirés.


Dans un tel contexte, inutile de dire que les temps sont durs pour les inspecteurs qui s’efforcent, au quotidien, de sauver ce qui peut l’être ! Avec toujours moins de moyens, ils doivent continuer à faire front pour maintenir l’espoir, pour ne pas perdre ce qui fait la force de l’Ecole : le pacte de confiance qui existe entre les enseignants et leur encadrement de proximité.


Ne l’oublions jamais : les politiques passent, les hommes restent. Prenons donc garde à ne pas nous laisser entraîner dans des attitudes qui ruineraient durablement les relations qui nous unissent à l’Ecole, à ses enseignants, aux élèves et à leurs parents.


Parler vrai pour défendre l’École en laquelle nous croyons, telle est la seule voie qui nous permettra de garder la tête haute et de préserver le sens et l’honneur de notre métier d’inspecteur.


Le SI.EN-UNSA Éducation continuera et renforcera ce « parler vrai » ; tous ses syndiqués savent que ce combat est juste et légitime, il faut aussi qu’ils aient à cœur de renforcer l’action de leur syndicat.


Chaque nouvel adhérent donne plus de puissance à la voix des inspecteurs. Il nous faut donc convaincre de nombreux collègues de nous rejoindre et c’est là tout le sens de la motion « communication » qui a été adoptée à l’unanimité lors de notre congrès de Nantes. Dans cette logique notre organisation a entrepris une réforme de ses outils d’information et d’échange dont ce nouveau journal constitue une première concrétisation. Cette évolution de « L’Inspection, réalités et prospective » donnera un nouveau souffle à notre revue. Une version de notre site internet, plus actuelle, plus réactive et surtout plus interactive participera à cette dynamique. Il en ira de même avec une note d’information qui sera régulièrement diffusée. Notre syndicat peut être fier de son histoire et de ses succès passés, mais il doit surtout être tourné vers l’avenir et toujours soucieux d’impliquer davantage tous les syndiqués, non seulement dans l’action, mais dans la vie de leur syndicat. Notre nouveau logo, présenté pour la première fois à Nantes, doit être lu comme la marque de cette volonté de réactiver les échanges entre nous.

 
Les temps que nous venons de vivre étaient durs, ceux qui arrivent promettent de l’être plus encore.


Ces menaces ne nous inquiètent pas, elles ne font que renforcer notre détermination ; unis et forts au sein du SI.EN, nous devons la faire entendre et respecter.


Telle sera la mission des membres du Bureau national, telle sera la lutte de tous les syndiqués !

 

 Pour le Bureau National,
Patrick ROUMAGNAC
Secrétaire Général